Sèvremont – La commune nouvelle à l’heure des inaugurations
La municipalité avait invité la population à l’inauguration itinérante qui s’est déroulée dans les trois communes déléguées de
Sèvremont.

L’événement

Samedi, le conseil municipal a inauguré trois lieux symboliques de la commune autour du patrimoine historique et religieux, de
l’éducation et de la santé. De nombreux officiels étaient présents.
La délégation, composée des personnalités et de quelques Sevremontains, a déambulé à travers les collines du territoire
communal allant de La Pommeraie jusqu’aux hauteurs de Saint-Michel-Mont-Mercure. Le nom de la commune nouvelle prenait
ainsi tout son sens.

Trois inaugurations

  • Première étape : les peintures murales de l’église de La Pommeraie et les enduits intérieurs.
Les commentaires de Clara Auger, guide du patrimoine à l’office de tourisme et de l’abbé Barbarit, originaire de La
Pommeraie-sur-Sèvre, ont permis de redécouvrir cette petite merveille qui daterait du XVème siècle. Les peintures classées
représentent les sept péchés capitaux. La première restauration de 1970 n’ayant pas réussi à préserver un état de conservation
suffisant, une nouvelle restauration a été engagée en 2018 en lien avec le service départemental et régional de conservation du
patrimoine.
  • Deuxième étape : la restructuration de l’école Jacques-Bereau.
Depuis son ouverture en 2007 et le nombre d’élèves en constante augmentation, il était nécessaire d’améliorer le confort et de
construire de nouvelles classes.
Le maintien de cette école en centre-bourg, en lien avec d’autres structures éducatives, a confirmé l’intérêt de la démarche pour
une revitalisation qui se confirme depuis quelques années.
  • Troisième étape : inauguration de la maison médicale
Lancé au début entre les communes de Saint-Michel et La Flocellière, ce projet s’est concrétisé avec le travail engagé sur
l’avenir médical du Pays de Pouzauges.
Le président du Département, Yves Auvinet a confirmé la volonté du Département d’accompagner les communes de Vendée
pour pallier ce problème majeur de la désertification médicale.
Yves-Marie Mousset a indiqué que le transfert de la gestion de la maison de santé à la communauté de communes aura lieu le
1er janvier