Influenza aviaire – Passage au niveau de risque « élevé »

Suite à l’apparition de foyers dans des basses-cours de particuliers en Belgique mais également dans les départements de l’Aisne et des Ardennes, le Ministre de l’agriculture avait pris le 9 septembre 2021 un arrêté ministériel , élevant le niveau de risque épizootique d’influenza aviaire de « négligeable » à « modéré » sur l’ensemble du territoire. Depuis, de nouveaux foyers sont apparus en Europe notamment dans des élevages professionnels (Italie, Allemagne, Danemark,…). C’est pourquoi, le Ministre de l’agriculture a décidé d’élever le 5 novembre 2021 le niveau de risque à « élevé » sur l’ensemble du territoire.

 

Par conséquent, les mesures suivantes s’imposent désormais à tous les détenteurs d’élevages amateurs et de  basses-cours du département :

– confinement des volailles dans le poulailler ou, à défaut, la pose de filets recouvrant l’ensemble du parcours auquel ont accès les oiseaux ;

– aucune volaille ou oiseau captif ne doit entrer en contact direct avec des volailles d’élevage professionnel ;

– toutes les mesures sont prises pour éviter les contaminations liées aux véhicules, aux autres animaux et aux personnes extérieures à la famille, et pour limiter l’accès aux rongeurs et autres nuisibles ;

– les mangeoires et les abreuvoirs ne doivent pas être accessibles aux oiseaux sauvages ;

– les stocks d’aliments et de litière doivent être entreposés à l’abri de l’humidité et de toute contamination ;

– aucun point d’alimentation ou d’abreuvement sur les parcours ;

– interdiction de rassemblement d’oiseaux (comme les concours ou expositions).

 

En cas de mortalité anormale, le détenteur contacte rapidement un vétérinaire qui jugera de la gravité de la situation.