Campagne de stérilisation des chats errants

Stériliser les chats sauvages plutôt que de les euthanasier, c’est le combat dans lequel s’engage l’association protectrice des animaux « 4 pattes, des poils et 1 cœur ».

 

La Commune de Sèvremont a passé une convention avec cette association pour la stérilisation et l’identification des chats errants situés sur son territoire.

Deux interventions ont eu lieu récemment. Sur le village de Burbure et la rue des Olivettes (au niveau de l’intersection avec la rue Auguste Girardeau).

Si vous avez constaté des chats errants près de chez vous, vous pouvez contacter Sophie, présidente de l’association, au 06 67 90 61 21.

 

La gestion des chats errants est délicate et il est impératif de gérer leurs populations en maîtrisant leur prolifération. Un couple de chats non stérilisé peut théoriquement engendrer une descendance de plus de 20.000 individus en 4 ans.

Par ailleurs, le chat étant un animal territorial, ceux présents sur un site empêchent tout autre de s’y introduire. Si des chats résident en un lieu, c’est qu’il existe en effet un biotope favorable et les éradiquer entraîne leur remplacement spontané et immédiat par d’autres.

De ce fait, les chats ne seront pas euthanasiés ou déplacés mais stérilisés et identifiés au nom de l’association et remis, si non adoptables, dans leur milieu. En effet, si l’association repère un animal sociable, elle lui offrira une seconde chance en le gardant au refuge et en le proposant à l’adoption.

Quand ils ne sont pas stérilisés, les chats se bagarrent entre eux, ils propagent des maladies et peuvent agresser d’autres chats des particuliers. Les chats libres, une fois stérilisés, forment des colonies où ils vient tranquillement et ne dérangent personne.

De plus, la stérilisation stabilise automatiquement la population féline qui continue de jouer son rôle de filtre contre les rats, souris… D’autre part, elle enraye le problème des odeurs d’urine et des miaulements des femelles en période de fécondité.